Créer un nouveau blog :

A propos de ce blog

Nom du blog :
kenjuvenal
Description du blog :
informations generales
Catégorie :
Blog Info et actu
Date de création :
19.11.2009
Dernière mise à jour :
05.07.2014

RSS

Navigation

Accueil
Gérer mon blog
Créer un blog
Livre d'or kenjuvenal
Contactez-moi !
Faites passer mon Blog !

Articles les plus lus

· CAN 2011-Basket-ball.
· Petrole centrafrique
· Prepartion de la CAN de Basket. RCA
· Petrole de centrafrique.
· L'équipe de Centrafrique en stage de préparation à Lille.

· Basketball centrafrique.
· Centrafrique basketball.
· Fin de stage des bamaras !
· Afrobasket2011 : la présélection centrafricaine.
· France: Rencontre avec «les Fauves de Bgazabangui».
· la guerre en libye
· Universite de Bangui.
· relation entre l`Afrique-USA
· CAN basketball 2011.
· Handball centrafrique.

Voir plus 

Blogs et sites préférés

· sovowala
· nzangue basket
· journal de bangui


Statistiques 94 articles


Thèmes

afrique amitié ange annonce argent art article bissaholo ken juvenal blog bonne cadre cadres

Derniers commentaires Recherche
Recherche personnalisée

Prepartion de la CAN de Basket. RCA

Publié le 17/06/2011 à 21:49 par kenjuvenal Tags : france annonce jeux
Le Président de la Fédération donne un aperçu des préparatifs de l’Afrobasket2011

 

C’est sur les ondes de la Radio Ndékéluka ce dimanche 12 juin 2011au Micro de Isidore Boutene que le président de la fédération Elvis Bomayako a donné un premier aperçu du chronogramme et des dispositions pris pour la préparation de l’équipe nationale centrafricaine.

 

Le premier levé de rideau a été sur le nom du coach. Monsieur Alvarez PACO, coach et encadreur de l’équipe où évolue Mike Mokongo retenu pour cette campagne.

L’arrivée de ce coach d’origine espagnole, nous dévoile une réelle implication d’Anicet Lavodrama dans cette campagne avec également les démarches pour la naturalisation d’un intérieur étranger dont les détails ne sont pas encore rendus publics.

A cette stratégie pour renforcer le secteur intérieur, le président de la fédération nous annonce aussi le retour de Maxime Zianveni, absent lors des dernières phases finales de 2009 pour cause de blessures et l’arrivée d’une révélation  de 2.06m  du nom d’Ali Moussa pour renforcer le secteur intérieur selon les vœux de Romain Sato et du staff technique.Le président de la fédération a promis communiqué la liste officielle des sélectionnés au plus tard le 1er juillet 2011.

En démarrant le regroupement le 20 juin 2011 en France, l’équipe centrafricaine aura au moins 6 semaines de préparation, et il prévoit arriver à Bangui le 6 août 2011 pour une imprégnation des fauves des attentes du peuple centrafricain avant de s’envoler pour Madagascar.

Et c’est sans détour qu’il a évoqué que les places pour les joueurs locaux  seront réservés aux jeunes espoirs en attendant les jeux d’Afrique du 8 au 17 septembre où l’équipe nationale aura plus de place pour intégrer les joueurs locaux.

A 8 jours du départ pour la France, alors que tout le programme est déjà ficelé, le seul doute reste du côté du gouvernement pour peu qu’une fois de plus, ce sera quasiment le seul sponsor de la fédération centrafricaine de Basketball hormis le CNOSCA qui offre de prendre en charge l’étape de Bangui à partir du 6 Aout avant le départ pour l’Afrobasket 2011 qui démarrera le 17 août 2011.

Écrit par Jean Daniel



Repères économiques

Publié le 17/06/2011 à 21:45 par kenjuvenal Tags : 2010
  • Parité Euro1 € vaut (au 01/03/2010) 655,95 Francs CFA
  • Parité Dollar1 $ vaut (au 01/03/2010) 480,56 Francs CFA .
  • RNB par habitant PPA1089 $/hab .
  • Répartition du PIBPrimaire :57,8%
    Secondaire :16,1%
    Tertiaire : 26,1%
  • Inflation33,2%
  • Investissement intérieur brut6% du PIB .
  • Investissements Directs Etrangers27 millions de $ .
  • Exportations187 millions de $ .
  • Importations285 millions de $ .
  • Principales ressourcesAgriculture (coton), diamant, bois. .
  • Risque pays (Coface)D .

Pourquoi la République Centrafricaine ?

Publié le 15/06/2011 à 15:06 par kenjuvenal Tags : image 2010 afrique
Autrement dit, quel intérêt de se focaliser sur ce pays méconnu ?

Justement, pour mettre en exergue ses ressources insoupçonnées, car le marché centrafricain a longtemps été inconsidéré du fait de son enclavement territorial.
La République Centrafricaine ne possède en effet pas d'espace côtier mais dispose d’atouts considérables qui ont font un point central, incontournable, pour le développement des échanges intercontinentaux de l'Afrique de demain.

Ce territoire central a d'ailleurs tenu ce rôle de pôle d'échanges économiques intensifs entre l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique de l'Est, l'Afrique du Nord et l'Afrique du Sud durant plusieurs siècles, du XVIè au XIXè.

Le territoire centrafricain est dépositaire de la mémoire de ce temps passé et des vestiges, témoins de la période de prospérité économique africaine.
Ce passé est un socle historique pour bâtir les relations commerciales futures de l'Afrique.
Et les ressources économiques, énergétiques et humaines sont toujours multiples.
Diamants, Or, Uranium, Bois, Télécommunications et autres marchés sont disponibles en quantités et ouverts depuis 2003 aux investissements étrangers. De plus, le territoire dispose d’une ressource humaine jeune : plus de la moitié de la population a moins de 20 ans !

Le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication permettent aujourd’hui ce décloisonnement des échanges et des partenariats internationaux. En atteste l’arrivée massive de nouveaux partenaires tels que la Chine, l’Inde ou le Brésil, dont les investissements ne cessent de croître sur le continent Africain. Certains marchés en fort développement, comme celui des télécommunications, présentent des marges pouvant aller jusqu’à 20%.

"La perception a changé. L'image d'un continent en marge de mondialisation est en train de disparaître. Le moment est venu d'investir. La décennie à venir pourrait être celle de l'Afrique" ! Shantayanan Devarajan, Economiste en chef pour l'Afrique de la Banque Mondiale (avril 2010).

Basketball centrafrique.

Publié le 15/06/2011 à 02:03 par kenjuvenal Tags : dieu sport signature
Basket-ball: L’entreprise Dameca sponsorise désormais le Club Hit Trésor
Par Fleury Koursany - 09/06/2011

La signature du contrat a eu lieu entre les responsables à Bangui

 

La signature de la Convention a eu lieu ce mercredi, 8 juin 2011 dans la salle de réunion du Restaurant Carré Gourmand à Bangui. Le Club Hit Trésor était représenté par son Président Jean de Dieu Majot, ancien basketteur centrafricain et le sponsor – Dameca représenté par Yvon Kamach qui est en même temps deuxième Vice-président dudit Club. Selon Yvon Kamach, l’entreprise Dameca est le premier partenaire du Sport en République Centrafricaine Dameca soutient les disciplines sportives telles que le Karaté, le Taekwondo, le judo, le football avec Olympique Réal de Bangui et Hit Trésor pour le compte du basket-ball Par ce partenariat placé sous le signe de l’excellence selon le représentant de Dameca, tout sera mis en œuvre pour créer les conditions nécessaires permettant aux joueurs du Club Hit Trésor de s’épanouir davantage.

 


Alex Ballu

Créé en 1962 par un groupe d’amis parmi lesquels le défunt François Pehoua et l’actuel Président de l’Assemblée nationale, Célestin Leroy Gaombalet, le Club Hit Trésor a été plusieurs fois champion de Centrafrique et a gagné quelques titres au niveau continental selon Alex Ballu qui présentait l’historique de ce Club. Il est l’un des Clubs pourvoyeurs de l’équipe nationale de la République Centrafricaine puisqu’il a formé plusieurs champions.

Programme des matchs de Centrafrique.

Publié le 06/06/2011 à 18:37 par kenjuvenal
Afrobasket, c’est jouable pour Les Fauves Le tirage au sort de l’Afrobasket 2011 qui va se dérouler à Madagascar du 17 au 28 Août s'est déroulée samedi 4 juin à Antananarivo, la capitale malgache. La République Centrafricaine jouera dans le groupe D. Elle aura à affronter la Tunisie, le Togo et le Rwanda. Dans cette poule, et de l’avis des spécialistes, seule la Tunisie est en mesure d’inquiéter sérieusement Les Fauves, les autres équipes étant considérés comme de petits poucets dans la sphère du basket africain. . Voici la composition des 4 groupes obtenus à l’issu de ce tirage : GROUPE A: MADAGASCAR, MOZAMBIQUE, NIGERIA, MALI GROUPE B: ANGOLA, TCHAD, MAROC, SENEGAL GROUPE C: COTE D'IVOIRE, SOUTH AFRICA, CAMEROUN, EGYPTE GROUPE D: TUNISIE, TOGO, CENTRAFRIQUE, RWANDA Programme des trois premières journées pour la RCA : GROUPE D 18-août-11 TUNISIE - TOGO CENTRAFRIQUE – RWANDA 20-août-11 TUNISIE – RWANDA TOGO – CENTRAFRIQUE 22-août-11 CENTRAFRIQUE - TUNISIE RWANDA - TOGO

CAN basketball 2011.

Publié le 06/06/2011 à 18:31 par kenjuvenal
Afrobasket 2011 : la composition des groupes Le tirage au sort de l'Afrobasket 2011 a eu lieu le 4 juin à Antananarivo. Le tirage au sort de l'Afrobasket 2011 a eu lieu le 4 juin à Antananarivo. FIBA Par Thomas Pitrel Le tirage au sort des quatre groupes de l'Afrobasket 2011, qui aura lieu à Madagascar du 17 au 28 août, a eu lieu ce samedi 4 juin 2011 à Antananarivo. L'Angola, grand favori du tournoi, affrontera le Sénégal le 20 août, tandis que le deuxième de la dernière édition, la Côte d'Ivoire, sera dans le groupe du quatrième, le Cameroun, qu'il rencontrera le 21 août. Le tirage au sort du 26e championnat d’Afrique de basket a eu lieu le 4 juin à Antananarivo, la capitale malgache. Madagascar a récupéré le 26 avril l’organisation de l’Afrobasket, organisée du 17 au 28 août prochain, alors que celui-ci devait normalement avoir lieu en Côte d’Ivoire, projet abandonné après les troubles qu’a connus le pays. Les seize équipes qualifiées ont été réparties en quatre groupes. Sextuple champion en titre, vainqueur de dix des onze derniers tournois et donc immense favori, l’Angola est placé dans le groupe du Tchad (qui participe à son premier Afrobasket), du Maroc et du Sénégal. Entrainés depuis quelques semaines par Alain Weisz, ancien sélectionneur de l’équipe de France, les Lions sénégalais sont les derniers à avoir remporté la compétition avant l’Angola, en 1997, et participent à leur 25e championnat d’Afrique d’affilée. L'Afrobasket 2011 a lieu à Madagascar du 17 au 28 août. FIBA La Côte d’Ivoire, finaliste de la dernière édition (82-72 contre l’Angola), est tête de série d’un groupe qui comprend les deux « wild cards » (pays invités), l’Egypte et l’Afrique du Sud, ainsi que le Cameroun, quatrième en 2009, tandis que la Tunisie affrontera le Togo (qualifié pour la première fois depuis 1978), la République Centrafricaine et le Rwanda. Le pays organisateur, Madagascar affrontera le Mozambique, le Nigeria et le Mali dans le groupe a priori le moins relevé. Les trois premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la deuxième phase et répartis dans deux poules de six équipes. Les quatre premiers de ces deux poules disputeront ensuite les quarts-de-finale. La finale aura lieu le 28 août 2011. AFROBASKET 2011 : LA COMPOSITION DES GROUPES - 1ERE PHASE GROUPE A: MADAGASCAR, MOZAMBIQUE, NIGERIA, MALI GROUPE B: ANGOLA, TCHAD, MAROC, SENEGAL GROUPE C: COTE D'IVOIRE, SOUTH AFRICA, CAMEROUN, EGYPTE GROUPE D: TUNISIE, TOGO, CENTRAFRIQUE, RWANDA Programme des trois premières journées : * GROUPE A: 17 août 2011 MADAGASCAR – MOZAMBIQUE NIGERIA – MALI 19 août 2011 MADAGASCAR – MALI MOZAMBIQUE – NIGERIA 21 août 2011 NIGERIA - MADAGASCAR MALI – MOZAMBIQUE * GROUPE B : 18 août 2011 ANGOLA - TCHAD MAROC - SENEGAL 20 août 2011 ANGOLA - SENEGAL TCHAD - MAROC 22 août 2011 MAROC - ANGOLA SENEGAL – TCHAD * GROUPE C: 17 août 2011 COTE D'IVOIRE - AFRIQUE DU SUD CAMEROUN - EGYPTE 19 août 2011 COTE D'IVOIRE - EGYPTE AFRIQUE DU SUD - CAMEROUN 21 août 2011 CAMEROUN - COTE D'IVOIRE EGYPTE - AFRIQUE DU SUD * GROUPE D 18 août 2011 TUNISIE - TOGO CENTRAFRIQUE – RWANDA 20 août 2011 TUNISIE – RWANDA TOGO – CENTRAFRIQUE 22 août 2011 CENTRAFRIQUE - TUNISIE RWANDA - TO

Brevet des colleges en Centrafrique.

Publié le 06/06/2011 à 18:25 par kenjuvenal
RCA: Coup d’envoi à Bangui du Brevet des Collèges JdB, 15h57 Le coup d’envoi du Brevet des Collèges a été donné ce lundi, 6 juin 2011 dans la Capitale centrafricaine. Environ 12.000 élèves des classes de 3ème concourent pour l’obtention de ce diplôme. A Bangui, les élèves composent dans les Lycées Marie Jeanne Caron, Barthélémy Boganda, Miskine, Martyrs et l’AENS. Au programme de cette première journée, le Français dans la matinée, Les Sciences Vivantes de la Terre (SVT) et l’Histoire-Géographie dans la soirée. Tandis que l’Anglais et les Mathématiques clôtureront le second jour desdites épreuves. A Bangui, l’ouverture du concours a été marquée par de multiples omissions des noms des différents candidats qui ont été finalement admis en salle. Deuxième diplôme scolaire après le Certificat du Primaire, le Brevet des Collèges sanctionne la fin des études du Premier Cycle.

la guerre en libye

Publié le 08/05/2011 à 02:33 par kenjuvenal
Etats Unis-Libye: Révélations sur la crise libyenne Afrique du Nord - Libye La Libye, premier acte de la reconquête de l’Afrique, selon un écrivain belge - L’intervention militaire menée actuellement par l’OTAN en Libye, ne serait pas, selon le journaliste-écrivain belge, Michel Collon, une guerre humanitaire ni la réaction impulsive face aux événements qui se sont déroulés dans ce pays. « Cette guerre a été planifiée et poursuit des objectifs majeurs qui dépassent largement la personne de Kadhafi », a-t-il écrit, dans une série de trois articles intitulés « Comment comprendre la guerre en Libye ?». Le nom de code donné par les Etats Unis à l’opération militaire en Libye baptisée « Aube de l’Odyssée », livre le fond des intentions de Washington. Inspiré du grand classique de la littérature grecque ce nom de code signifie , à demi-mot « que la Libye est le premier acte du long voyage des Etats-Unis pour (re)conquérir l’Afrique ». Ainsi, il suffit de regarder la liste des pays n’ayant pas accepté de participer à l’opération « Africom », sous le commandement militaire américain pour distinguer les prochaines cibles en Afrique qui pourraient être attaqués par les Etats-Unis et leurs alliés, après la Libye : Soudan, Zimbabwe et Erythrée, la Côte d’Ivoire de Laurent Gbagbo, ayant déjà fait les frais de ce refus. Dans ses écrits, Michel Collon explique comment une révolte « spontanée » a été rapidement récupérée et transformée en guerre civile servant de prétexte à une agression militaire. Analysant l’enchaînement ultra-rapide des événements à Benghazi, à partir d’une manifestation, le 15 février, des parents des victimes de 2006, il s’est dit intrigué que, deux jours plus tard, soit organisée une re-manifestation, cette fois-ci avec des manifestants armés qui passent directement à l’affrontement avec les forces de sécurité libyennes, déclenchant une guerre civile. Pour l’auteur de « Bush le cyclone » (2006) et « Les 7 péchés d’Hugo Chavez » (2009), les services secrets des pays occidentaux, notamment la France, les Etats-Unis et l’Italie, ont joué un rôle primordial dans la préparation de cette guerre civile. Il cite les révélations du journaliste italien, Franco Bechis (Libero, 24 mars), qui affirme que les services secrets français ont préparé la révolte de Benghazi en retournant l’ancien chef de protocole du guide Mouammar Kadhafi, réfugié à Paris. Il a mentionne également le parcours douteux du chef des opérations militaires du Conseil national Libyen (CNT) à Benghazi, Khalifa Hifter, un ancien colonel de l’armée libyenne, passé aux Etats-Unis d’où il rallie Benghazi le 24 mars dernier suite aux instructions données, en mars 2011, par le président américain Barack Obama à la CIA de mener des opérations en Libye, pour renverser le leader libyen. Il a cité aussi, pour étayer ses arguments, le Wall Street Journal, qui relate le 31 mars que « Les responsables de la CIA reconnaissent avoir été actifs en Libye depuis plusieurs semaines, tout comme d’autres services occidentaux ». S’interrogeant sur les véritables objectifs de la présence des Etats Unis en Libye, le co-auteur du film documentaire « Les Damnés du Kosovo » sur la guerre menée par l’OTAN en Yougoslavie, identifie cinq buts majeurs fixés par l’Oncle Sam. Le premier but consiste à contrôler l’ensemble du pétrole libyen, de meilleure qualité, d’extraction facile et très rentable en raison de sa proximité de l’Italie, de la France et de l’Allemagne ». La réticence de Rome éphémère et le refus obstiné de Berlin à s’engager dans les opérations militaires s’expliquait par la position dominante de l’Italie et de L’Allemagne sur le marché libyen. La rivalité économique se transpose sur le plan militaire, dans une Europe en crise et dominée par une Allemagne ultraperformante. Face aux intérêts alléchants à tirer de la déstabilisation de la Libye, la France rompt ses alliances avec l’Allemagne, et se tourne à présent vers la Grande-Bretagne pour tenter de rééquilibrer le rapport des forces économiques. « Paris et Londres ont davantage de moyens militaires que Berlin, et tentent de jouer cette carte pour contrer leur faiblesse économique », écrit Michel Collon. Le second objectif consiste à protéger Israël, le gendarme des Etats Unis au Moyen-Orient, de plus en plus isolé par ses nombreux crimes (Liban, Gaza …), et acculé par les peuples arabes réclamant la fin de ce colonialisme. Empêcher la libération du monde arabe constitue le troisième objectif poursuivi par les occidentaux, affirme le journaliste-écrivain, prenant le contre-pied des discours de responsables français et américains, à l’instar de la Secrétaire d’Etat américaine, Hilary Clinton, qui déclarait : « Nous soutenons l’aspiration des peuples arabes à la démocratie. » « Faux », s’est-il insurgé, affirmant que « les Etats-Unis et leurs alliés ne veulent absolument pas d’une démocratie arabe, ne veulent absolument pas que les Arabes puissent décider de l’utilisation de leur pétrole et de leurs autres richesses. Le quatrième objectif est d’empêcher l’unité africaine en permettant aux multinationales de piller les matières premières du continent, et voler les ressources de l’Afrique. Un objectif contre lequel lutte le guide Mouammar Kadhafi qui a financé le satellite de télécommunication africain, « Rascom », sevrant ainsi les Occidentaux des 900.000 euros dont ils saignaient annuellement l’Afrique pour faire transiter les appels du continent par l’Europe. « En soutenant le développement du Fonds monétaire africain (FMA), Kadhafi a, par ailleurs, commis le crime de défier le Fonds Monétaire International (FMI), contrôlé par les Etats-Unis et l’Europe », a-t-il dit, rejoignant ainsi l’analyse de l’écrivain camerounais, Jean-Paul Pougala. En effet, Jean-Paul Pougala affirmait dans une analyse rendue publique en mars dernier, à Genève (Suisse), que « les 30 milliards de dollars saisis par M. Obama appartiennent à la Banque centrale libyenne et sont prévus pour la contribution libyenne à la finalisation de la fédération africaine à travers trois projets phare : la Banque africaine d’Investissement (BAI) à Syrte (Libye), la création, dès ce 2011, du Fond monétaire africain, avec un capital de 42 milliards de dollars, et Yaoundé (Cameroun) pour siège, la Banque centrale africaine (BCA), avec le siège à Abuja (Nigeria) et dont la première émission de la monnaie africaine signera la fin du franc CFA à l’aide duquel Paris a la mainmise sur certains pays africains depuis 50 ans ». Et Jean-Paul Pougala de conclure : « On comprend dès lors et encore une fois la rage de Paris contre Kadhafi. Le Fond Monétaire Africain doit remplacer en tout et pour tout les activités sur le sol africain du Fond Monétaire International, qui avec seulement 25 milliards de dollars de capital, a pu mettre à genoux tout un continent avec des privatisations discutables, comme le fait d’obliger les pays africains à passer d’un monopole publique vers un monopole privé ». Ce n’est donc pas étonnant que ces mêmes pays occidentaux aient manifesté le désir d’être eux aussi membres du Fond monétaire africain et c’est à l’unanimité qu’en décembre 2010 à Yaoundé les Africains ont repoussé cette convoitise, instituant que seuls les pays africains seront membres de ce FMA. Le dernier et cinquième objectif est d’installer l’OTAN comme gendarme de l’Afrique, pour défendre les intérêts économiques de l’Occident, occuper la Libye qui serait un avant-poste stratégique permettant d’intervenir militairement en Egypte si celle-ci échappait au contrôle des Etats-Unis. Pour Michel Collon, le terme « médiamensonges » est bien approprié à cette propagande des Occidentaux pour justifier, aux yeux de son opinion publique, leur entrée en guerre et qui repose sur cinq principes consistant à occulter l'histoire détourner les intérêts économiques, à diaboliser l'adversaire, à attaquer un dirigeant et à monopoliser l'information. Pana 07/05/2011

Romain Sato en final.

Publié le 05/05/2011 à 22:20 par kenjuvenal Tags : 2010 france cadres
Le Capitaine des Fauves, Romain Sato brille en Europe

Jeudi, 05 Mai 2011 13:32

Le capitaine des Fauves de Bas Oubangui, de basketball, Romain Sato participera  du  6 au 8 Mai 2011 à la finale du championnat Européen de Basketball.  Il sera avec son club Grec de Panathinaïkos. La rencontre aura lieu dans la capitale espagnole, Madrid.

Le joueur centrafricain a été sacré Meilleur Basketteur d’Italie en 2010. Avec son équipe de Sienne, il a remporté successivement le championnat d’Italie de 2006 à 2010. Il figure désormais parmi les joueurs cadres de l’effectif qui pourrait être sacré champion d’Europe des clubs cette année.

Romain Sato évolue depuis le début de cette saison avec le club Grec, où il a signé un contrat de 3 ans pour 7,5 millions d’Euros (environ 5 milliards de FCFA). Auparavant il était sociétaire du club de San Antonio aux USA.

Le 1er vice président de la fédération centrafricaine de Basketball Adolph Mokongo, pense que la participation de Romain Satoà cette compétition sera un plus pour l’équipe centrafricaine qui s’active pour l’Afro basket 2011.

Sur le sujet, le nouveau Ministre centrafricain des sports, Jean-Serge Bokassa affirme que la préparation des Fauves fait partie de ses priorités. Il compte recevoir dans les prochains jours les Présidents des Fédérations de Football et de Basket-ball  afin de débattre de cette question des Fauves de Bas Oubangui engagés pour les éliminatoires de la Can 2012 et pour la coupe d’Afrique des Nations 2011 de Basket-ball.

L’équipe nationale de basket sera en préparation à compter du 20 juin prochain en France en prévision au championnat d’Afrique des Nations l’Afro Basket 2011 prévu du 17 au 28 Aout 2011 à Madagascar.

Ben laden est mort.

Publié le 05/05/2011 à 22:17 par kenjuvenal Tags : image photo chez cadre mort message fleurs infos revenu
Obama à Ground Zero: «nous n'oublierons jamais»
Le président américain a rendu hommage aux victimesdu 11-Septembre en déposant une gerbe sur le site de Ground Zero, le 5 mai 2011.
Le président américain a rendu hommage aux victimesdu 11-Septembre en déposant une gerbe sur le site de Ground Zero, le 5 mai 2011.
Reuters/Brendan McDermid
Par RFI

Le président américain s'est rendu ce jeudi 5 mai 2011, trois jours après la mort d'Oussama ben Laden, sur les lieux des attentats du 11 septembre 2001. C'est la première fois que Barack Obama se rend à Ground Zero depuis son arrivée à la Maison Blanche.

Avec notre correspondant à Washington,Raphaël Reynes

Le président américain n'était pas revenu sur les lieux des attentats du 11-Septembre depuis la campagne présidentielle de 2008. Ce jeudi 5 mai 2011, Barack Obama a pris le temps de rendre visite à ceux qui ont vécu cette terrible journée « de l'intérieur».

Notre dossier spécial
Mort d'Oussama ben Laden : la fin de 10 ans de traque
Mort d'Oussama ben Laden : la fin de 10 ans de traque
Le président a d'abord partagé le déjeuner des pompiers de la caserne 54. Une caserne dont 15 membres sont morts, le 11 septembre 2001. « Quand nous disons que nous n'oublierons jamais, nous le pensons», a déclaré Barack Obama pour qui la traque d'Oussama ben Laden et sa mort, dimanche, au Pakistan, montrent que les Etats-Unis n'oublient effectivement jamais. « C'est un message très fort envoyé au monde entier, mais aussi chez nous», a estimé le président américain.

Tous ces propos ont été captés par les micros et les caméras de télévision mais Barack Obama n'a pas prononcé de discours. Ni avec les pompiers ni avec les représentants du NYPD, la police new-yorkaise à laquelle il a rendu visite un peu plus tard. Pas de discours pour ne pas donner l'impression d'exploiter la mort d'Oussama ben Laden, expliquait un cadre de Maison Blanche.

La cérémonie se voulait simple. Une gerbe de fleurs accrochée par le président à un tréteau en bois devant « l'arbre du survivant » sur le site des attentats. Une cérémonie simple et pleine d'émotions suivie d'une rencontre privée avec des familles des victimes du 11-Septembre.